La rentrée à l'école primaire - Septembre 2017

Les effectifs et quelques photos

 

La rentrée à l'école primaire - Septembre 2016

Les effectifs et quelques photos

Classe découverte en Ardèche pour les CM1/CM2

La classe de CM1/CM2 de madame Vallat est partie en classe de découverte en Ardèche du 13 au 17 juin.

Les élèves étaient accompagnés de leur enseignante et de deux mamans.

Ils ont pu découvrir l’escalade en milieu naturel, les paysages ardéchois, les petits villages, patauger dans la rivière l’Ardèche, visiter la caverne du Pont d’Arc (réplique de la grotte Chauvet).

Un séjour inoubliable sous un beau soleil. Les élèves sont revenus riches de souvenirs et de bons moments passés tous ensemble.

 Des livres cadeaux pour les CM2

Pour la 3ème année, le conseil municipal de Morvillars a offert un cadeau aux 16 élèves de CM2 qui, à la rentrée, passent en 6ème.

Dans une boîte rouge, les élèves ont trouvé divers ouvrages, choisis soigneusement par l’équipe municipale. Une invitation à découvrir de nouveaux horizons, à devenir curieux, entretenir le devoir de mémoire et faire de ces futurs collégiens, des citoyens avertis.

« Lire, c’est partir à la rencontre de soi-même autant que des autres. Un plaisir qui révélera en vous, même modestement, le rôle d’ambassadeur de la paix, de citoyen du monde », a lancé la maire aux enfants.

Cet été, pour se préparer au collège, les enfants de Morvillars pourront lire Céleste, la Banque du rire, Tous citoyens, un fascicule sur la langue française et les difficultés en grammaire, Émilie fille de cheminots dans la Résistance et la Seconde Guerre mondiale racontée par des enfants.

Les CM1/CM2 récompensés pour leur carnet de guerre consacré à Joseph Joliat

Dans le cadre du concours « Petits Artistes de la Mémoire », Catherine Vallat et ses 23 élèves de CM1/CM2 ont été récompensés pour l’élaboration d’un carnet de guerre consacré à un poilu natif de Morvillars Joseph Joliat.

Les élèves se sont totalement investis dans des recherches documentaires sur la guerre 1914-1918 Ils ont bénéficié de l’aimable et précieuse participation de la petite nièce de Joseph Joliat qui a fourni documents et objets appartenant à son grand-oncle.

Ils se sont lancés avec enthousiasme dans la création de ce carnet de guerre en fonction des différentes idées de chacun : dessiner, coller, écrire, créer des maquettes en carton, coller des photos…

Lundi 20 juin 2016, Catherine Vallat et ses élèves ont reçu leur récompense par Xavier Rommel, président départemental de l’Office National des Anciens Combattants, en présence de Françoise Ravey (maire), Gabriel Juif (président de La Commission de la Mémoire), Ginette Jacottet (petite nièce de Joseph Joliat)…

Apres avoir félicité pour leur travail la directrice et ses élèves, Xavier Rommel a lu une émouvante lettre rédigée par les enfants en imaginant que Joseph Joliat aurait pu l’écrire à ses parents.

Ensuite les personnalités ont remis aux enfants un diplôme « Petits Artistes de la Mémoire » et le livre « Otto » de Tomi Ungerer (biographie d’un ours en peluche pendant la Seconde Guerre mondiale).

Catherine Vallat : nouvelle directrice de l'école

Pour la rentrée scolaire de septembre 2015, l’école primaire et maternelle de Morvillars accueillait une nouvelle directrice. Catherine Vallat, 47 ans, mariée, mère de trois enfants, arrive de Burnhaupt-le-Bas.

Originaire de Danjoutin, elle est partie à 18 ans à Strasbourg faire ses études. Elle est restée en Alsace jusqu’à cette année, puis elle a regagné le Territoire de Belfort.

Elle était institutrice depuis 1999 à l’école de Burnhaupt-le-Bas, puis directrice depuis 2005.

« Mon ambition est de faire tourner l’école, forte de 150 élèves environ. De faire en sorte que les enfants s’épanouissent et arrivent aux niveaux supérieurs, d’œuvrer pour que la relation enseignants-parents soit la meilleure possible. Ayant eu une rentrée très compliquée et n’ayant pas reçu de soutien et d’informations de mes prédécesseurs, mon premier travail consiste à ouvrir les placards et de fouiller. La mise en place des nouveaux programmes du primaire se fera plus tard. En revanche, la relation avec la municipalité est très agréable, j’ai été très bien accueillie. »

La rentrée scolaire en images

 

Maëlle Schneider : nouvelle directrice du périscolaire

Françoise Ravey, le maire, ainsi que le conseil municipal de Morvillars, ont décidé, à partir de la rentrée scolaire 2015 de gérer le secteur périscolaire et la restauration, et de mettre ce poste en régie communale.

Ce poste sera confié à Maëlle Schneider, 36 ans, qui depuis 2001 gérait le centre de loisirs du Plateau (Croix, Villars-le-Sec, Saint-Dizier, Lebetain et Montbouton).

Elle est titulaire du brevet d’aptitude aux fonctions de directeur, ainsi que du brevet de secourisme.

Elle aura la responsabilité du périscolaire et de la restauration au point de vue administratif et comptable.

École publique : son histoire

L’école publique a fonctionné place de l’église.

 

Puis les classes se sont installées dans les préfabriqués laissés libres par le collège sur la place devant le château communal. Le nouveau groupe scolaire a ouvert ses portes à la rentrée de septembre 1977. Le préau devant l’entrée de l’école a été construit plus tard.

 

La première classe maternelle a ouvert en septembre 1969 au  château, sous la forme d’une classe enfantine rattachée à l’école élémentaire. Une 2ème classe maternelle a été ouverte en septembre 1977. L’école maternelle a été créée officiellement en septembre 1978. En septembre 2009, école maternelle et école élémentaire ont été réunies en une seule école primaire.

UNE BELLE ECOLE

Après le réaménagement de l’étage supérieur pour le périscolaire l’an dernier, le bâtiment de l’école de Morvillars a subi un lifting, principalement durant les vacances scolaires d’été.

Beaucoup d’investissement en temps et en énergie pour Françoise Ravey et Jean-François Boichard, adjoint aux travaux pour qui « il devenait plus que nécessaire d’entreprendre la réfection du rez-de-chaussée et de l’extérieur du bâtiment qui n’avait pas vu de travaux depuis sa création en 1977».

Les travaux ont porté sur l’isolation extérieure, le changement de toutes les huisseries, la réfection totale des toilettes garçons et filles, pour petits et grands, l’installation d’un ascenseur devenu obligatoire avec la loi sur l’accessibilité des lieux publics, la création de placards, les peintures, …

C’est une rénovation complète du bâtiment qui s’est terminée juste avant la rentrée scolaire.

Au total, un investissement de plus de 350.000 euros avec, entre autres, une subvention de 100.000 euros accordée par M. le Préfet.

Lydie Baumgartner, adjointe aux affaires scolaires, peut être satisfaite : les 140 enfants, le personnel enseignant et communal apprécient leur école transformée, bien isolée et se sentent pleinement à l’aise pour bien apprendre.

Feu vert de la commission de sécurité

Mi-septembre, l’école a reçu la visite de la commission de sécurité qui a donné son feu vert pour la conformité des installations.

Les contrôles ont porté sur l’ensemble du bâtiment et tout a été inspecté : électricité, alarme, issues de secours, accès handicapés, sécurité incendie, portes (anti pince-doigts) coupe-feu retardataires, escaliers de secours, salles de classe hermétiques à l’incendie grâce à des plafonds et cloisons pare-feu…

Bravo au cabinet d’architecture Solmon , à toute son équipe et à l’ensemble des entreprises pour cette réalisation fonctionnelle, avant-gardiste par la mutualisation de ses espaces. Une belle réussite sur deux niveaux !

Les temps d’activités périscolaires

Depuis la rentrée de septembre 2014, une soixantaine d’élèves de l’école primaire participent aux temps d’activités périscolaires (T.A.P.) liés à la nouvelle réforme des rythmes scolaires.

Les activités ont lieu le mardi et le jeudi de 15 h à 16 h 30 dans les locaux du périscolaire mais aussi à la Tour carrée et à la médiathèque.

Elles sont placées sous la responsabilité de Matthieu Langlois et assurées par cinq agents communaux et deux intervenants extérieurs.

Les enfants peuvent y participer de la petite section de maternelle jusqu’au CM2. Ils sont répartis en cinq groupes, par tranche d’âge.

Le changement d’activité s’effectue à chaque vacance scolaire, ainsi un cycle se déroule sur sept semaines de quoi approfondir le thème choisi.

Les TAP visent à privilégier des activités ludiques et éducatives qui permettent aux enfants de multiplier les expériences, les découvertes et donc de développer leur esprit d’ouverture.

Le mardi, cinq ateliers sont proposés :

- Scrapbooking et patrimoine local

- Origami du livre ou comment détourner un livre usé ?

- Danses du monde, expression corporelle

- Cuisine des petits chefs avec recettes d’ici et d’ailleurs

- La marmite à histoires avec contes, théâtre et marionnettes

Le jeudi, cinq autres ateliers sont mis en place :

- Initiation à l’espagnol

- Initiation au yoga

- Jeux de société

- Atelier activité manuelle

- Ecrire des histoires : contes revisités et transformés

Les travaux d’activités périscolaires ont un coût pour la commune, non compensé par les aides.

L’état a versé une subvention de compensation pour 2014. La Caisse d’Allocations Familiales a apporté également une participation.

Quant aux familles, elles participent symboliquement à hauteur de 50 € pour 1 activité par an et par enfant ou 90 € pour 2 activités par an et par enfant.